Agrile du frêne

screen-shot-2014-07-02-at-5-13-06-pm

Le temps presse, agissons!

 

 QU’EST CE QUE L’AGRILE DU FRÊNE ?

L’Agrile du Frêne est un insecte invasif qui effectue son cycle de développement sur les frênes, les larves se nourrissant de la sève des arbres. Ce coléoptère est en train, depuis plusieurs années, de décimer la population de frênes d’Amérique du Nord. Il n’existe, pour le moment, aucune variété de frêne qui soit résistante à l’épidémie.

Depuis sa première identification en 2002 dans le Michigan, l’Agrile du Frêne a gagné du terrain et détruit des milliers d’arbres en Ontario ainsi que dans plusieurs secteurs des États-Unis. Il s’agit d’un véritable fléau économique et environnemental pour les boisements urbains et les couverts forestiers. Sa présence a été confirmée dans la région d’Ottawa en 2008 et ses impacts semblent clairement s’étendre le long de la Vallée du fleuve Saint-Laurent.

Puisque l’Agrile du Frêne passe la majeure partie de sa vie sous l’écorce des arbres, il se propage facilement soit à la suite d’un feu de forêt soit lors du transport de bois contaminé (plants de pépinière, billes de bois, fagots ou copeaux).

 L’Agrile du Frêne est principalement responsable de la perte de 25% du couvert forestier d’Ottawa prévue d’ici 3 à 5 ans.

 

CYCLE BIOLOGIQUE

L’Agrile du Frêne vit généralement un an mais certains individus peuvent prendre jusqu’à 2 ans pour atteindre leur maturité. L’insecte pond ses œufs sur l’arbre ou dans les fissures de l’écorce, vers la fin du mois de Mai.

 

IMPACTS SUR LES FRÊNES

ashborerC’est dans sa forme larvaire, qui ressemble fort à la chenille, que l’Agrile du Frêne se nourrit du phloème, tissu situé sous l’écorce et qui constitue le système veineux central de l’arbre; la circulation de la sève (eau + nutriments) se trouve donc fortement perturbée, c’est pourquoi dans le cas d’une infestation même légère, l’Agrile peut tuer l’arbre.

Ce sont les branches supérieures de l’arbre qui meurent en premier: il est courant que les arbres puissent perdre 50% de leur ramure en une seule année.Lorsque la larve s’est suffisamment nourrie, elle se transforme en coléoptère et perce des trous dans l’écorce pour en sortir.

Sillons et trous de 3,5 à 4mm de diamètres formés par les coléoptères adultes.

 

9596776-largePour détecter la présence de l’Agrile du Frêne dans vos arbres, vérifiez si vous constatez sur vos frênes :

  • une défoliation et une présence de branches mortes créant ainsi une canopée très peu dense par rapport à la normale,
  • la croissance inhabituelle de branche et feuillage sur la partie inférieure du tronc,
  • une très forte activité de pic-bois,
  • la présence de sillons et de trous dans l’écorce (3,5 à 4mm de diamètre).

 

Les arbres infestés meurent généralement la 2ème ou 3ème année après l’apparition de l’Agrile du Frêne, voire en une année pour les arbres les plus lourdement atteints.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :