La canicule affectant les varechs d’Australie

australia

Saviez-vous qu’une centaine de kilomètres de varechs ont été détruits par la canicule marine entre 2010 et 2013 ?

Le récif du Grand Sud inclue une zone de 2300km de varechs. Le récif est l’habitat de la nation des pêcheurs dotée d’une valeur économique d’un million de dollars.

La destruction des varechs a causé la disparition de 370 kilomètres carrés de récifs rocheux. La zone deviendra bientôt l’habitat naturel des algues et des poissons tropicaux, qui empêcheront le varech de grandir.

Si la tendance continue, les varechs pourraient battre en retraite vers l’extrémité sud de l’Etat. Les conséquences pourraient être aussi dévastatrices que pour la perte de la grande barrière de corail. De plus, le phénomène El Nino a causé des dommages plus importants pour le varech et a causé la mort de beaucoup d’autres huîtres.

La Tasmanie a déjà perdu 95% de ses varechs dans les 80 dernières années mais les espèces restantes de varech sont plus résistantes.

D’après Johnson, la valeur du récif du Grand Sud est sous-estimée. Le récif du Grand Sud a plus d’espèces endémiques que la grande barrière de corail.

La nourriture pour penser.

Pour plus d’information, merci de consulter :

https://www.theguardian.com/environment/2016/jul/07/australias-vast-kelp-forests-devastated-by-marine-heatwave-study-reveals

Ecrit par Mustapha Khalil

Catégories : Uncategorized

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :