La province sollicite la contribution du public pour améliorer la santé des pollinisateurs

english-version

 

bee_yellow_flower-625x4001

L’Ontario passe à l’action pour réduire la mortalité des pollinisateurs

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

L’Ontario désire recevoir des suggestions de la part du public sur l’ébauche du plan d’action afin d’améliorer la santé des pollinisateurs et réduire leur mortalité.

Les pollinisateurs, incluant les abeilles à miel, sont essentiels au secteur agricole de l’Ontario et contribue approximativement aux activités économiques pour un montant approximatif de 992 millions de dollars. Cette province a été la première juridiction en Amérique du Nord à protéger les abeilles et autres pollinisateurs par l’intermédiaire de nouvelles règles introduites le 1er juillet 2015 afin de réduire de 80 % par 2017 du nombre d’acres sur lesquelles peuvent être plantés des graines de maïs et de soya traitées aux néonicotinoïdes.

Maintenant, l’Ontario sollicite le public à faire leurs commentaires sur leur plan proposé pour améliorer la santé des pollinisateurs; ce plan comprendra des solutions pour les éléments suivants :

  • Habitat et nutrition
  • Maladie, parasites et génétiques
  • Changements climatiques et de températures
  • Exposition aux pesticides

Le plan proposé sera publié dans le Registre environnemental jusqu’au 7 mars 2016. De plus, la population peut faire ses commentaires pour protéger la santé des pollinisateurs en complétant le sondage.

Soutenir la santé des pollinisateurs fait partie du plan du gouvernement pour améliorer l’Ontario et pour respecter sa priorité première de faire croître l’économie et créer des emplois. Le plan, en quatre parties, comprend l’investissement dans les talents et les compétences des gens, le plus grand investissement dans les infrastructures publiques dans l’histoire de la province, la création d’un environnement dynamique qui supporte les entreprises prospères et la création d’un programme d’épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • L’Ontario compte plus de 400 espèces d’abeilles qui sont les pollinisateurs les plus communs.
  • Les abeilles et certains bourdons sont élevés spécifiquement pour la pollinisation de plantes pour l’alimentation. Une abeille peut s’éloigner jusqu’à près de 3 km de sa colonie pour butiner (et jusqu’à 10 km si la nourriture se fait rare).
  • La province a récemment introduit un nouveau régime d’Assurance-production contre la mortalité des abeilles sous la Loi sur l’apiculture afin de promouvoir les meilleures pratiques de gestion et permettre aux apiculteurs de gérer les risques plus efficacement.

Ressources additionnelles

 

Catégories : Evenements, S'investir

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :